François Masclef, présentation d'un cyclo-touriste

François, jeune vadrouilleur en cyclo-camping en devenir

Ah, je vois qu’tu viens voir qui je suis ! Eh bien, enchanté 🙂 Je suis lui :

Cyclo-touriste - Tour de France 2015
Moi, François, un jour à Bruxelles

Il est donc de rigueur de me présenter. Je suis François, je suis né le 25 avril 1992 à Lens. Oui, je suis du Pas-de-Calais (tout là haut, là haut). J’ai donc 22 ans, j’en aurai 23 (si tout va bien) au moment du tour. Après un BTS comm’ et une licence de chef de projet web, j’ai créé une auto-entreprise en rédaction et référencement naturel. Si t’es vraiment curieux, voilà un lien vers mon site pro : François, rédacteur référenceur (même si finalement, ce lien n’a aucun intérêt ici). Entre nous, cette entreprise, c’est elle qui va financer le tour de France.

 

Cyclotourisme, cyclo-camping : j’n’y connais rien (pour le moment)

Si certains vivent le cyclo-tourisme ou le cyclo-camping comme une passion, ce n’est pas tout à fait mon cas. Je sais démonter et remonter un vélo, monter une tente et utiliser un camping-gaz. Pour autant, je n’ai pas d’expérience dans le domaine, faute d’opportunités. Je ferais donc mes armes sur le parcours (et les quelques trajets test au préalable). Le choix de faire ce trajet en vélo et en autonomie, s’est fait naturellement. Il y a plusieurs raisons à cela, les principales étant de minimiser l’impact environnemental négatif de ce trajet, la volonté de me placer dans un contexte différent du « tout cuit » habituel et l’épreuve physique. Enfin, faire ça en cyclo-camping, c’est plutôt un moyen qui répond à la philosophie de ce trajet, qu’une finalité en soi. Tu vois ?

 

Mais j’ai quand même d’autres trucs dans ma botte :

Question passe-temps, j’fais de la musique (avec des chums, dans un vieux logement), essentiellement de la guitare, mais il m’arrive de toucher à d’autres instruments. Je suis aussi un adepte du bidouillage qui ne sert à rien mais qui reste vachement drôle à faire. Un peu dans le genre DIY comme instructables. D’ailleurs, ce site envoie réellement du rêve !

J’collectionne quelques vinyles, des années 60 à nos jours.

J’essaie de m’éveiller au dessin, à l’aquarelle ou d’autres techniques du genre, mais faute de prendre le temps, je stagne. Ceci dit, je vais tout de même prendre de quoi croquer sur le tour. En attendant, je conserve les trucs que j’aime bien sur mon pinterest, comme source d’inspiration pour le jour où je m’y mettrai vraiment.

Depuis quelques mois j’me suis remis au sport. Enfin, ca s’résume à essayer d’aller courir régulièrement, renoncer à la natation (à cause du prix exorbitant des piscines) et prévoir un max de trajets à vélo 🙂

De manière plus générale, je reste curieux de ce qui m’entoure, j’évite de niquer la planète et je me pose des questions.

Voilà 🙂